La beauté d’un feuille tombé

La beauté

D’un feuille tombé

N’est pas comparable à rien.

C’est comme si le feu

Est en train

D’engloutir la main,

Mais la feuille demeure.

La chlorophylle verte,

Est disparue,  meurtre;

La raison la feuille est rouge.

Elle tombe par terre

En spirale; atteriant, elle ne bouge,

Et personne ne la juge

Quand, tout à coup, elle se jete en l’air,

Et commence à danser en la vent;

Elle glisse et chute en chantent.

Elle est une rousse en feu,

Une fille embarrasée,

Ou une qui porte une jupe rouge sans peur,

Qui tournoye dans la beurre,

Et enfin, se pose sur les feuilles entassés.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s